février 18, 2022 0 Commentaires

Graveur laser Comgo Z1

Article dehttps://drucktipps3d.de

Nous avons eu un autre graveur laser à tester, cette fois un modèle plus grand pour moi aussi, le Comgo Z1. Avec quelques accessoires ...

 

Avant le rapport de test, la chose la plus importante:

   Avertissement! Les lasers ne sont pas des jouets!

L'appareil illustré ici a une performance au moins 1000 fois plus élevée que celle des pointeurs laser! Danger de dommages permanents à la cécité! Risque d'incendie! Pour être utilisé par du personnel qualifié avec un équipement de protection approprié dans des lieux de travail appropriés!

Voir Règlement DGUV 11.

 

L'avertissement ci-dessus doit être pris au sérieux, en particulier en raison des propriétés et des particularités suivantes de l'appareil:

- Il n'a pas de logement, certainement pas étanche au laser, comme d'habitude dans les gammes de prix plus élevées.
- Il est autonome et n'a pas de base d'intégration intégrée.
- Seuls les lunettes de sécurité dits vertes qui sont courantes avec les appareils chinoises sont incluses, qui à mon avis ne méritent pas le nom. Vous devez donc d'abord en obtenir un décent qui est réellement conçu pour se protéger contre la longueur d'onde utilisée d'environ 445 nm. Par exemple. Uvex a certainement quelque chose ...

Même avec les meilleurs lunettes de sécurité, vous ne devez jamais regarder dans le faisceau laser.

Les reflets du faisceau ne sont pas moins dangereux!

Ne vous connectez jamais à l'alimentation ou à l'ordinateur sans lunettes de protection!

À utiliser à vos risques et périls!


La Comgo Z1 nous a été fourni par Comgrow.

D'abord les données techniques Selon le fabricant, la traduction par moi:

Taille: 575 mm x 575 mm x 205 mm
Zone utilisable: 400 mm x 400 mm
Hauteur maximale en z: 105 mm
Puissance électrique: 40W
puissance laser: 5W
Longueur d'onde laser: laser 445 nm
Point: 0,08 mm laser
Type: laser de compression
Résolution: 1000 dpi
Méthode de focalisation: Focus fixe
Logiciel pris en charge: LaserGrBl (Windows), Lightburn (Windows, MacOS)
Format de fichier: PNG, JPG, JPEG, BMP, GCODE
Transfert de données: câble USB
Tension d'entrée: AC 100-230V, 50-60Hz
Tension de sortie: DC24V, 2A
Matériaux compatibles: bois, cuir, carton, acier inoxydable, métal revêtu
Peut être coupé en un seul col: bois de 5 mm

Quelques informations plus basiques qui s'appliquent ici, comme avec la plupart des graveurs laser dans cette gamme de prix:

- Fonctionnement uniquement avec une connexion permanente via USB à l'ordinateur.
- Aucune carte SD ou bâton USB ne peut être utilisée.
- Aucune option de contrôle sur l'appareil: pas de boutons, pas d'affichage, rien à l'exception du commutateur d'alimentation.
- Pas de mobile Axe z , seulement réglable manuellement.
- La firmware est grbl, sur lequel le bien connu Marlin est basé.
- Au lieu d'une trancheuse, un streamer GCODE est requis, qui convertit les fichiers source de manière appropriée et envoie les commandes directement à la machine via USB.

Il y a essentiellement trois modes de fonctionnement:

- Gravure de ligne / pixels dans les nuances de gris ou rasterisées, c'est relativement lent et, pour le dire franchement, ressemble à une imprimante à matrice de points du dernier millénaire.

- La gravure des graphiques vectoriels ou du texte est rapide, net et précis, car seules les contours sont tracés sous forme de lignes continues.

- Couper certains matériaux si vous réduisez la vitesse, réglez la puissance du laser maximale et suivez les contours plusieurs fois si nécessaire.

J'ai effectué mes tests sous macOS avec le logiciel commercial Brûlure de lumière , qui peut être testé gratuitement pendant 30 jours. Ceux-ci sont également disponibles pour les PC Windows, mais le gratuit Lasergrbl Le programme y est souvent utilisé. Ce dernier est inclus sur la carte SD incluse, pour le premier au moins le manuel. Aussi trouvé là-bas: quelques FAQ sur le dépannage et quelques fichiers d'image compatibles au laser.

 

L'étendue de la livraison, y compris les entièrement assemblés Axe x .

 
Peut être assemblé par des utilisateurs avancés en environ une heure malgré les instructions moche.
Un peu de matériel partout, mais c'est suffisant.
 
L'unité laser 5W de gauche à droite: Hotte, laser, ventilateur, carte de contrôle.
vue de dessous.
 
D'en haut: la carte de commande, une source de courant constante réglable via PWM.
La diapositive Z vissée au module laser.
 
Le laser est déjà monté sur la diapositive x / z. Les quatre vis à molette nécessaires ne sont pas pratiques.
L'alimentation de bureau de mon modèle a même deux fois la puissance comme spécifié dans les données techniques.
 
Quelque part à Comgrow, j'ai trouvé ces paramètres pour la gravure et la coupe de différents matériaux avec le laser 5W.
Et aussi ceux du modèle 10W en option.
 
Un tableau de comparaison de ce qui semble être trois modules laser possibles, heureusement le plus faible n'a pas été inclus.
Le module 10W a en fait la même structure, juste plus longtemps.
 
Le module 10W par le bas: le capot de lentille et donc la distance de mise au point est nettement plus longue.
D'en haut: la même carte de circuit imprimé que le modèle 5W.
 
Première impression: le module 5W est très faible.
Deuxième image: le module 5W du Atomstack P7, beaucoup plus puissant.
 
Le module 10W, en revanche, est assez puissant et l'image a une résolution beaucoup plus fine.
L'image originale du chien de Stephan est également très faible en contraste, c'est pourquoi j'aime l'utiliser pour le test laser.
 
Le laser 5W s'écarte rapidement si vous n'avez pas le module très proche de l'objet. Avec le bon souriant, il n'y a que 2 mm de plus de plus.
Les lignes ont rapidement chargé, surtout lors de la coupe (souriant supérieur).
 
Il a l'air beaucoup mieux avec le module laser 10W.
Vous pouvez couper un contreplaqué de bouleau d'épaisseur de 1,5 mm d'épaisseur qui fine après seulement une courte expérience.
 
ImpriméPLA / PHA peut être gravé, mais vous avez besoin du module 10W pour cela.
Avec des objets moulés à injection commerciale en abdos , vous ne générez que beaucoup de puanres et de traces de fumée.

 

Le laser Comgo Z1 de Comgrow a une grande surface de travail de 400 mm x 400 mm et le module laser peut être ajusté manuellement en hauteur d'environ 10 cm, c'est donc l'un des plus grands représentants.

C'est bien que le x - l'axe est Complètement pré-assemblé, cela économise beaucoup de travail, le "" Axe z "y est déjà attaché. Le reste est vissé assez rapidement, dans l'ensemble, il faut moins d'une heure.

Si les instructions n'étaient pas si mal, ce serait beaucoup plus rapide. Vous ne pouvez tout simplement rien voir là-bas. L'expérience avec les instructions de LEGO ou IKEA peut être utile.

Le cadre et les pieds et le nombre de vis utilisés sont un peu minimalistes, mais adéquats, car il n'y a pas beaucoup de poids à rouler particulièrement rapidement. Fixation des extrémités du y Ceintures dentées est simple, mais bien résolu de manière stable. Je n'ai pas de bavures ou d'inexactitudes à me plaindre.

Le réglage de la hauteur du module laser au-dessus de l'objet est très peu pratique, car seules les quatre vis à mouches maintiennent le module sur le support de l'axe X. Les trous de 105 mm de long là-bas sont trop larges, vous ne pouvez jamais être sûr que le module est vraiment vertical. Et vous devez déplacer les vis afin que vous puissiez utiliser toute la longueur.

La portée de la livraison est minime, mais au moins quelques belles planches de test avec une taille de 10 x 10 cm ^ 2 sont incluses.

 

Le module 10W est impeccable.

Et vraiment à environ deux fois plus puissant que le 5W de l'atomstack. La meilleure focalisation est réalisée à environ. 5-6 mm au-dessus de l'objet à traiter. Mais la distance n'est pas aussi critique que le module 5W, bien qu'il s'agisse également d'une focalisation fixe non réglable.

Voici quelques valeurs que j'ai déterminées, chacune à 100% de puissance laser du module 10W:

Images de gravure sur le gris sur le contreplaqué de bouleau:
Très bon à 6000 mm / min.
Une photo de 60 mm x 40 mm ne prend que 8 minutes!

Coupe 1,5 mm de contreplaqué de bouleau d'épaisseur:
1 passe à 300 mm / min
2 passes à 750 mm / min
3 passes à 1000 mm / min
Deux passes sont le meilleur compromis, car ils sont les plus rapides et les plus beaux et bien.

Coupe 3 mm en contreplaqué de bouleau:
3  passe à 500 mm / min
Un peu plus grossier et carbonisé, mais toujours ok.

Couper 10 mm d'épaisseur Unwonwin inconnu:
Presque réalisable en 10 passes à 300 mm / min à 100% de puissance.

Gravure PLA / PHA:
Seulement clairement reconnaissable lorsqu'il est réduit à 1000 mm / s. Pas de décoloration!

Grave abs:
Uniquement à 5000 mm / s et 20% de puissance sans traces de fumée.

Couper ABS:
Imprabilité car elle fond et les caractères trop facilement.

Le plastique non transparent et d'autres matériaux peuvent également en être traités, mais il vous suffit d'expérimenter. Sur le métal, vous pouvez au plus atteindre la décoloration ou la brûlure dans les peintures mais pas de gravure réelle.

Je n'ai pas fait de tests d'endurance non plus, donc je ne peux rien dire sur la durée du module. Mais Stephan a eu des expériences très sobres. Ce ne sont que de simples appareils de passe-temps ...

Une base ignifuge sous l'objet ne doit pas être oubliée, rien du genre n'est inclus. Une grille laser directement au-dessus est également logique, voir Le test de Stephan sur le panneau en nid d'abeille ici.

Le capot de la lentille à l'extrémité inférieure du laser est assez agréable et peut peut-être aussi empêcher le faisceau laser (réfléchi) de s'échapper sur le côté, mais seulement si la tête est très proche de l'objet, mais ce n'est pas suffisant. Ils ne peuvent donc en aucun cas remplacer des lunettes de sécurité laser décentes!

Une assistance aérienne, c'est-à-dire un ventilateur dans le sens du point laser, aurait du sens, mais malheureusement, il n'a été mis en œuvre que de manière rudimentaire et pas vraiment efficace dans la conception du bloc en aluminium du module laser. Cela réduirait le torride.

Le GRBL 1.x firmware est correctement configuré et l'espace d'installation est également correct, ce qui ne peut malheureusement pas être pris pour acquis.

La machine a même des commutateurs de limite pour X et Y à 0/0, vous pouvez donc vous rendre à la maison et ainsi aborder les coordonnées absolues si vous le souhaitez vraiment. OK, pour la machine absolue zéro, cela est parfaitement logique.

Les dirigeants X et Y sur le cadre sont sympas.

Très important, mais malheureusement pas une question bien sûr: le laser reste éteint lorsqu'il est allumé ou connecté au PC. Il y a en effet un interrupteur ON / OFF mécanique sur l'unité, mais bien sûr, il change uniquement la tension secondaire, donc l'alimentation est toujours allumée.

L'éteinte laser automatique lorsque l'appareil est incliné de plus d'env. 20 degrés est ne pas Construit dans le module laser dans le cadre du matériel!

Cela ne fonctionne (le cas échéant) que si le logiciel de l'ordinateur en est conscient. Je n'ai pas testé cela parce que je ne pense pas que cette approche soit une option pour une fonction aussi critique. Avec l'atomstack P7, la fonction de désintention a été implémentée directement dans le module laser, exemplaire!

Une solution intéressante et inhabituelle est la possibilité de mettre à jour le firmware via une carte µSD, vois ici.

Conclusion:

Avec le module laser 10W, il s'agit d'un appareil complètement utilisable avec une grande surface de travail sans défauts majeurs, à l'exception du manque presque complet d'équipement de sécurité, que vous devez absolument prendre soin de vous.


Souscrire